Sommaire provisoire du Cahier n° 7

Annonce du thème central du Cahier n° 8

 « [La] République, à force d’honnêteté critique, n’a jamais osé s’enseigner elle-même, et, par comble, elle a laissé faire ses enfants qui l’ont à loisir calomniée. » J. Guéhenno, Le Figaro, 12 novembre 1959.

 

REGARDS CROISÉS

Ø  Walter Wagner, université de Vienne, Solitude de Guéhenno 25 930 caractères

Ø  Alain Feutry, Un homme libre, 16 020 caractères

 

Le siècle de Guéhenno ?

Ø  Jacques Thouroude, Hercule et Prométhée, 58 000 caractères.

Ø  Jacques Thouroude, « Quelle tempête ! » Jean Guéhenno dans la bourrasque de mai 1968, 76 144 carac.

 

Guéhenno dans le siècle

Ø  Jean-Claude Thiriet, Guéhenno – Malaparte : une rencontre improbable ?,  23 134 caractères

Ø  Curzio Malaparte, sur le Journal d’un homme de 40 ans 12 219 caractères

Ø  Guy Sat, Vrai Caliban et faux Prospero [sur la correspondance Mauriac-Guéhenno], 19 805 caractères

Ø  Entretien entre Jean-Claude Zylberstein et Jean Guéhenno sur Jean Paulhan, 1973, 17 686 caractères

 

 

DOCUMENTS

Ø  Autour de Michelet, Guéhenno, Thibaudet, Gabriel Monod, Daniel Halévy… 5 448 caractères

Ø  André Rousseaux n’apprécie pas le Journal d’un homme de 40 ans (2 pages ou tout sur une page ? (On repousse au Cahier 8 la chronique de L’Homme qui lit)

Ø  Bernard Grasset et le Journal d’une « révolution » 3 403 caractères + une page (photo)

Ø  Le général Maxime Weygand, dédicataire de Changer la vie 734 caractères

Ø  Henri Thomas écrit à Guéhenno sur La Mort des autres 1229 caractères

 

Comptes rendus

Ø  Compte rendu de Cahiers de Malagar automne 2018 par Guy Sat en attente (ou à reporter au Cahier 8)

Ø  Didier Deleris, Adam, n° en attente ?

Ø  Jacques Thouroude L’Indésirable de Louis Guilloux 7 254 caractères

Ø  Jacques Thouroude, compte rendu des derniers cahiers Max Jacob en attente (ou à reporter au Cahier 8)

Ø  Jean-Kely Paulhan, Correspondance Drieu la Rochelle et Jean Paulhan, 43 007 carac.

 

 

DES NOUVELLES DE FOUGÈRES 16 244 caractères au total

Ø  Un concours de nouvelles

Ø    Shirley Filleul et Izalys Bonnant, Revenir

Ø    Margot Daval, La mélodie d’une âme tourmentée

Ø    Emy Ntalani Luvumbu, Un arlequin et un arlequin

 

Présences de Guéhenno